AccueilFAQCalendrierRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La légitimité de la lecture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LittleGirly

avatar

Messages : 429
Date d'inscription : 19/08/2017
Age : 25
Localisation : Dans mes songes...

MessageSujet: La légitimité de la lecture    Ven 25 Aoû - 10:23

Parce-que le sujet est venu sur un autre topic, j'ai trouvé ce débat très intéressant ! =)

@Codaleia a écrit:
@LittleGirly a écrit:
C'est une bonne idée de sujet dont vous parler ! La légitimité de la lecture !

Sinon, de mon côté, on va dire que je tourne au minimum à 15 livres par mois. ^^

Oui je trouve que c'est un très bon sujet, la légitimité...
Légitimité pour en parler, avoir les connaissances nécessaires pour l'analyser, ou bien juste de pouvoir dire qu'on a aimé ou pas et surtout pourquoi.
J'imagine que c'est aussi parce qu'on a une vision très verticale de la société, de l'éducation. Que l'information vient de quelqu'un qui sait, en haut, qui a les connaissances, vers ceux qui ne savent pas. Les critiques par exemple, je le vois un peu comme ça. Ce qui fait que la personne au dessus est légitime par ses connaissances et par sa position supérieure.

Pour moi, les blogs littéraires et Booktube sont plus sur un modèle horizontal. Où tout le monde est à la même hauteur parce que lecteur. et parce qu'on s'adresse à d'autres lecteurs aussi qui ont eux aussi des connaissances ou bien dans le même domaine, ou bien dans d'autres.

Et puis, analyser ou chroniquer un livre, c'est pas la même démarche non plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melielittlegirly.blogspot.fr/
Codaleia

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 22/08/2017
Localisation : Lux/Belgium

MessageSujet: Re: La légitimité de la lecture    Ven 25 Aoû - 10:24

Merci ! Very Happy Tu as raison, ça mérite son propre thread Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/kawell
Tohrene

avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 21/08/2017
Age : 32
Localisation : Région Parisienne

MessageSujet: Re: La légitimité de la lecture    Ven 25 Aoû - 10:33

Je poste aussi ma réponse que j'avais commencé sur l'autre topic :



@Musica a écrit:


Il y a aussi le fait que j'ai une confiance en moi qui est aussi imposante et aussi active qu'une moule séché sur une plage en pleine canicule. Mais ça, ça viendra avec le temps j'imagine. ^^'

Je pense qu'il y a beaucoup de ça : la confiance en soi Smile Et de comment tu te définies toi. Par exemple, je ne me maquille pratiquement jamais. Est-ce que je n'ai pas le droit de donner mon avis sur le maquillage à cause de ça ? Mais aussi est-ce que j'ai envie de me définir par ce fait de me maquiller ou non? Je pense que dès lors que tu te sens lectrice, que tu as envie d'être associée au mot lectrice, tu deviens légitime.
Est-ce parce qu'on écrit qu'on est plus ou moins légitime que d'autres pour donner son avis sur un livre ? Comme si on devait être réalisateur pour parler cinéma. Bref, c'est un sujet pour le bac de philo What a Face

@Codaleia a écrit:


Oui je trouve que c'est un très bon sujet, la légitimité...
Légitimité pour en parler, avoir les connaissances nécessaires pour l'analyser, ou bien juste de pouvoir dire qu'on a aimé ou pas et surtout pourquoi.
J'imagine que c'est aussi parce qu'on a une vision très verticale de la société, de l'éducation. Que l'information vient de quelqu'un qui sait, en haut, qui a les connaissances, vers ceux qui ne savent pas. Les critiques par exemple, je le vois un peu comme ça. Ce qui fait que la personne au dessus est légitime par ses connaissances et par sa position supérieure.

Pour moi, les blogs littéraires et Booktube sont plus sur un modèle horizontal. Où tout le monde est à la même hauteur parce que lecteur. et parce qu'on s'adresse à d'autres lecteurs aussi qui ont eux aussi des connaissances ou bien dans le même domaine, ou bien dans d'autres.

Et puis, analyser ou chroniquer un livre, c'est pas la même démarche non plus...

Je te rejoins. Je pense que dans notre société, on confond beaucoup trop légitimité et autorité en la matière. Pourtant, c'est la base qui donne l'autorité à quelqu'un pour devenir une figure emblématique en sa matière, alors qu'on n'en a pas forcément besoin pour être légitime ou se sentir le droit d'en parler.

C'est comme s'il fallait être un expert en politique pour avoir le droit de voter (enfin ça s'applique à plein de domaines)

Argh, ça mériterait quelques heures de réflexion et développement XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onimyaah.deviantart.com En ligne
Codaleia

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 22/08/2017
Localisation : Lux/Belgium

MessageSujet: Re: La légitimité de la lecture    Ven 25 Aoû - 10:36

Voilà, vous avez 4 heures Very Happy
Retournez vos copies ! XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/kawell
Eurêka.

avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 19/08/2017
Age : 26

MessageSujet: Re: La légitimité de la lecture    Ven 25 Aoû - 11:30

Ca arrive souvent avec les livres encensés par la critique.
J'ai l'impression qu'on est légitime uniquement quand on va dans le sens de la majorité. C'est à dire que si t'as pas aimé mais que la majorité, oui, c'est forcément que t'as rien compris au bouquin. 
Comme s'il ne pouvait pas y avoir des avis divergents sur une même oeuvre. 
On peut être déçu que tout le monde ne soit pas embarqué dans une lecture qu'on a adoré mais on peut pas leur en vouloir non plus. Chacun son ressenti et pour une même histoire, il sera différent selon les personnes. 
A partir du moment où tu lis un livre, que tu l'ai aimé ou non, que la majorité l'ait aimé ou non, t'as le droit d'en parler comme n'importe qui. Même pour dire "J'ai pas aimé, c'est tout"/"J'ai aimé, c'est tout".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LittleGirly

avatar

Messages : 429
Date d'inscription : 19/08/2017
Age : 25
Localisation : Dans mes songes...

MessageSujet: Re: La légitimité de la lecture    Ven 25 Aoû - 11:34

@Codaleia a écrit:
Voilà, vous avez 4 heures Very Happy
Retournez vos copies ! XD

Bien madame ! What a Face

Je vous rejoins, je pense que du moment où lis des romans, tu peux donner ton avis !

C'est vrai Eurêka, je remarque aussi que lorsqu'un roman est idolâtré, tu es très mal vu lorsque tu dis ne pas l'aimer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melielittlegirly.blogspot.fr/
Morganaa

avatar

Messages : 390
Date d'inscription : 19/08/2017

MessageSujet: Re: La légitimité de la lecture    Ven 25 Aoû - 19:10

Pour moi être lecteur ne se définit ni par son type de lecture ni par son rythme.

Tu es lecteur, si tu aimes lire.

Si tu lis 20 livres par mois, sans plaisir, pour ingurgiter et briller devant la galerie, tu n'es pas un lecteur mais un mec qui lit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patatras
Admin
avatar

Messages : 307
Date d'inscription : 18/07/2017
Age : 28

MessageSujet: Re: La légitimité de la lecture    Ven 25 Aoû - 20:32

@Morganaa a écrit:
Pour moi être lecteur ne se définit ni par son type de lecture ni par son rythme.

Tu es lecteur, si tu aimes lire.

Si tu lis 20 livres par mois, sans plaisir, pour ingurgiter et briller devant la galerie, tu n'es pas un lecteur mais un mec qui lit.

L'inverse est vrai aussi. C'est-à-dire qu'on peut lire beaucoup juste pour soi, le nombre de fois où j'ai des gens qui sont persuadés que je lis beaucoup pour me vanter (vu que je suis booktubeuse) ou qui me juge parce qu'ils estiment que je ne peux pas tout retenir de mes lectures! C'est certain! Certaines lectures restent à jamais en tête là où d'autres sont vite oubliées, et pourtant j'aurais aussi passé un bon moment en les lisant! C'est fou au point que j'en ai fait une vidéo il y a quelques temps pour expliquer comment je faisais pour lire autant.

Mais je suis d'accord avec toi, quelque soit la "qualité" du livre, du moment qu'on lis et qu'on y prend du plaisir cela fait de nous un lecteur! Et je suis de ceux qui pensent que même commencer en lisant 50 nuances de gris c'est déjà un pas pour évoluer dans ses lectures, même si cela prend des années! Combien ont commencé avec Twilight et lisent de la fantasy un peu plus poussée maintenant? Beaucoup ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morganaa

avatar

Messages : 390
Date d'inscription : 19/08/2017

MessageSujet: Re: La légitimité de la lecture    Ven 25 Aoû - 20:59

J'ai le même problème! Je lis environ 200 livres par an, ça peut aller jusqu'à 300. On me pose des pièges parfois pour s'assurer que j'ai bien lu les livres Rolling Eyes

Un été au collège j'ai lu 75 livres en moins de 2 mois, soit l'intégralité de ceux que j'avais emmené chez mes grands-parents. Quand j'ai dû en racheter un pour mon voyage de retour ma grand-mère ne m'a pas cru et a pris les livres au hasard pour m'interroger dessus. J'ai eu tout bon Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La légitimité de la lecture    

Revenir en haut Aller en bas
 
La légitimité de la lecture
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Club de lecture dans le Nord...
» [Fiche lecture] La rhétorique de l'impro
» [Collection] Lecture et Loisir, Charpentier puis Dargaud
» Comment faire une fiche de lecture
» Que représente la lecture pour vous ? Sondage sans QCM.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Books & Fun :: Books & Reading :: Discussions & Débats-
Sauter vers: